Horizon americain.PNG

A propos

“La première fois que mon père m'a parlé de Tarik, j’avais 5 ans, c’était en Algérie.

 

Tarik est un grand chef militaire berbère qui guerroie en Espagne. Il subit une terrible défaite, son armée est en déroute. Poursuivi par une horde de cavaliers espagnols, il monte au triple galop un immense rocher qui surplombe la mer, et de là, tout au sommet, voyant ses assaillants se rapprocher, il prend son élan avec son cheval et saute de la plus haute falaise. Il sent dans ses cheveux le vent, il voit sous les sabots de son cheval la mer, il vole dans les airs… et il atterrit au Maroc, sain et sauf.

 

Depuis, le rocher et le détroit s’appellent Gibraltar, comme djebel tarik, la montagne de Tarik en arabe. C’est 14 kilomètres le détroit de Gibraltar, alors normal, on a donné son nom à l’endroit.”

"...il s'est très vite fondu dans le paysage culturel ... Un univers riche d'expériences et subtil... " 
 "... tout en sensibilité, ... des cordes qui claquent, nostalgiques, des paroles dites, les yeux rieurs, regardant son cœur."

Victor Génestar, La Isla Social club

L'Express

plonge 2.PNG

Suivez-moi !